Get Adobe Flash player

Le Directeur

Journaux

Météo T.O

- 10 Mai 2017: Tizi Ouzou mise sur le tourisme

Tizi Ouzou mise sur le tourisme
DEVELOPPEMENT LOCAL


Une vue deTizi Ouzou

Les richesses de la région ne sont pas inexploitées fortuitement. De véritables obstacles se dressent devant les initiatives.
Les journées qui se tiennent au niveau de l'Intht (Institut national des techniques hôtelières et touristiques) deTizi Ouzousont une initiative de l'Assemblée populaire de wilaya en collaboration avec cet établissement et les directions concernées. La réflexion s'articulera, selon le courrier envoyé par la cellule de communication de l'APW, autour de deux axes importants. En premier lieu, les présents se pencheront sur le constat du terrain. Une fois établi, ce constat permettra, par la suite, de réfléchir aux perspectives du secteur à moyen et long terme.

En effet, le secteur du tourisme est prometteur pour le développement de la wilaya deTizi Ouzou. Enclencher une dynamique pour ce créneau semble intéresser au plus haut niveau l'assemblée locale. Miser sur le tourisme, c'est choisir le joker car la wilaya recèle des richesses inestimables. Ce secteur peut constituer une réelle vocation au vu de plusieurs facteurs. Tout d'abord, la wilaya possède un relief montagneux qui peut s'avérer un atout pour attirer les touristes. Le Djurdjura est une richesse naturelle inébranlable.
Puis, son littoral fait de plages et de paysages idylliques qui s'étendent d'Azeffoun aux limites administratives de la wilaya de Béjaïa jusqu'à Tigzirt, à l'ouest, qui côtoie la wilaya de Boumerdès. Le tourisme balnéaire peut à lui seul faire bouger la machine économique locale. Enfin, d'autres facteurs viennent s'y ajouter pour constituer une véritable ossature comme l'histoire, la culture, l'artisanat et les produits agricoles du terroir.
Cependant, ces richesses ne sont pas inexploitées fortuitement. De véritables obstacles se dressent devant les initiatives. De prime abord, il apparaît clairement que l'industrie touristique de la wilaya n'est pas entre les mains des professionnels. Ce n'est pas spécifique à la wilaya deTizi Ouzou, mais c'est plutôt un obstacle «national». Le tourisme est une véritable industrie qu'il convient de mettre entre les mains de gens formés et de haut niveau.

Pour illustrer cet obstacle, il convient de regarder de près l'organisation des foires et salons. La tâche est confiée à des fonctionnaires de l'administration alors que des agences spécialisées dans l'événementiel meurent à petit feu dans la wilaya. Tenues par de jeunes compétences qui ont investi leur temps et leur argent, ces dernières sont exclues de l'organisation de l'activité touristique. Plus d'une dizaine de foires et de salons sont dédiés aux produits du terroir et de l'artisanat, mais l'organisation laisse à désirer et ne profite aucunement au tourisme.
Enfin, un autre obstacle, et non des moindres, se dresse contre les investisseurs privés. Des citoyens ont mis leur argent dans la construction d'établissements hôteliers, mais sans jamais parvenir à finir le travail à cause des embûches bureaucratiques. Aujourd'hui, l'APW s'intéresse à un sujet d'une brûlante actualité. Le tourisme est un gisement inexploité bien qu'il peut faire vivre toute la région par la diversité énorme des opportunités qu'il offre.

Kamel BOUDJADI

L'Expression

le 10 - 05 - 2017