Get Adobe Flash player

Le Directeur

Journaux

Météo T.O

-16 Mai 2017: 25 wilayas affluent à Tizi Ouzou

25 wilayas affluent à Tizi Ouzou
SALON NATIONAL DE L'ARTISANAT


Des centaines de visiteurs, dont une grande partie est constituée de femmes, affluent sans cesse, dès l'ouverture des stands, installés, comme d'habitude, au jardin public colonel-Mohand-Oulhadj, situé en face du siège de la wilaya deTizi Ouzou. En dépit de la chaleur qu'il fait surtout dès le milieu de la journée, les visiteurs ne cessent de sillonner les stands et de s'y approvisionner du coup. Passer des commandes et nouer des contacts constituent également des objectifs de ce salon qui est à sa neuvième édition.
Le salon ne cesse d'enregistrer, d'année en année, des améliorations à tous points de vue grâce notamment à la volonté et à l'engagement de toutes les parties qui sont impliquées dans son organisation comme l'Assemblée populaire de wilaya et la Chambre des métiers et de l'artisanat deTizi Ouzou. Ils sont, au total, 129 artisans à avoir été séduits par ce salon. Ils élisent domicile dans la ville des Genêts pour une dizaine de jours afin notamment de promouvoir leurs produits d'artisanat. Les exposants en question sont venus de pas moins de 29 wilayas. Une forte participation qui démontre, si besoin est, à quel point ce salon suscite l'engouement des artisans exerçant différents métiers du terroir national. Le Salon national de l'artisanat deTizi Ouzou, qui se poursuivra jusqu'au 19 mai prochain, a été inauguré dimanche dernier par Mohamed Bouderbali, wali deTizi Ouzou, en présence des représentants du secteur de l'artisanat de la région et d'autres wilayas. Au cours de sa prise de parole, lors de la cérémonie d'inauguration officielle de ce salon, le wali a invité l'ensemble des participants à saisir cette opportunité qui leur est offerte afin de promouvoir leurs produits qui sont partie prenante de notre patrimoine culturel ancestral, faut-il le rappeler.

Un patrimoine qui est à préserver et pour ce faire, le wali a beaucoup insisté sur la nécessité de passer le flambeau aux jeunes en leur prodiguant des formations, seule manière de préserver tous ces métiers de l'artisanat. «Il faudrait que vous léguiez votre savoir-faire aux jeunes générations afin de préserver ce patrimoine», a plaidé le même responsable. Un secteur qui a permis la création de 31 000 postes de travail dans la seule wilaya deTizi Ouzouqui compte actuellement 12 000 artisans recensés et immatriculés.
Un représentant du ministère de l'Artisanat a, pour sa part, réitéré la détermination et la disponibilité de son département d'aller «vers la création de cluster (groupements d'intérêts) à
Tizi Ouzouafin de régler les problèmes d'approvisionnement des artisans en matières premières». Un problème déploré sans cesse par les artisans, surtout ceux qui sont spécialisés dans le bijou comme ceux d'Ath Yanni. Quant à l'annulation des taxes douanières sur les matières premières importées, tant revendiquée par les artisans, le représentant du ministère de tutelle a indiqué que ce sujet est en cours d'étude. Le même responsable au ministère a évoqué, lors de l'inauguration du Salon de l'artisanat àTizi Ouzou, les trois axes du programme national d'accompagnement des artisans. Ces axes sont inhérents à la programmation d'ateliers de formation en matière de gestion d'entreprises, de marketing, de design, de commercialisation et d'exportation. Ils visent aussi «l'exploitation des avantages offerts par les dispositifs publics de soutien à l'activité productrice et la participation aux différentes manifestations publiques du domaine, tenues tout au long de l'année en Algérie».

Aomar MOHELLEBI

L'Expressionle 16 - 05 - 2017