Get Adobe Flash player

Le Directeur

Journaux

Météo T.O

- 21 Mai 2017: Timizart - Le wali Bouderbali a lancé hier la 5e édition de la fête du laît

Timizart - Le wali Bouderbali a lancé hier la 5e édition

C’est la Fête du lait à Imaloucène

Le wali de Tizi-Ouzou, Mohamed Bouderbali, a lancé hier la 5e édition de la Fête du lait, organisée par le village Imaloucène, dans la commune de Timizart, daïra d’Ouaguenoune.

La cérémonie s’est déroulée, en matinée, en présence des élus locaux et de wilaya, des autorités locales et du représentant du ministère de l’Agriculture et de la pêche, M. Ouali Cherif. Ce dernier rappellera d’emblée que «l’Etat algérien soutient les producteurs de lait». Il a salué les organisateurs pour leur louable initiative : «Nous serons toujours là pour vous accompagner dans le développement de la filière du lait, car c’est une filière structurante de l’économie de la région», leur a-t-il promis. De son côté, le wali dira : «C’est un devoir pour nous d’être ici et de participer à cette Fête qui contribue au développement de la filière et de toute l’économie de la wilaya». Il ajoutera : «Le lait est un produit stratégique que nous importons. Pour cette raison, le gouvernement est pour le développement de cette filière. Imaloucène produit à lui seul plus 4 000 000 litres par an. Il contribue largement au développement de cette filière et à la réduction de la facture d’importation de la poudre de lait. Ce village constitue un exemple à suivre pour tous les autres villages de haute montagne». Et de rappeler : «Tous les engagements pris par le ministre de l’Intérieur lors de sa visite dans la région ont été honorés». Plus de 130 professionnels de la filière prennent part à cette Fête du lait d’Imaloucène. «C’est le premier village producteur de lait à Tizi-Ouzou : 4 500 000 de litres par an, pour un cheptel de 1 200 têtes de bovin», a indiqué le président du comité du village. Notons que cette 5e édition est dédiée au doyen des collecteurs du lait, M. Belhadj Tahar.

A la mi-journée, direction Azzefoun pour le coup de starter de l’opération «Ports Bleus»

La délégation officielle s’est ensuite rendue à Azeffoun pour y donner le coup d’envoi de la cinquième édition de l’opération «Ports Bleus». Dans son allocution, le représentant du ministère dira : «J’ai le plaisir, au nom de M. le ministre, Abdeslam Chelghoum, de participer à l’ouverture de la cinquième édition de l’opération ‘’Ports Bleus’’ lancée en 2013, sous le slogan ‘’Les espaces partagés pour une économie diversifiée’’. A travers cette opération, nous voulons sensibiliser tout les professionnels et la population locale sur l’importance que présentent les ports, qui constituent le poumon économique d’une région. Les gens doivent aussi être sensibilisés à la protection de la ressource halieutique». De son côté le wali dira : «Malgré les efforts consentis par l’Etat en matière d’accompagnement du secteur, la production demeure faible comparativement à d’autres pays. Elle n’est que 100 000 tonnes alors que la demande est de l’ordre de 200 000 tonnes, ce qui se répercute sur les prix du produit à l’échelle nationale».

L’opération tri sélectif sur les plages de la wilaya effective

L’opération de tri sélectif au niveau des plages a également été lancée, hier, à partir du port d’Azeffoun, a indiqué Mme Djouhar Haddadou, directrice de l’environnement, en marge de l’ouverture officielle de l’opération «Ports Bleus». Cette opération touchera l’ensemble des plages autorisées à la baignade, des deux villes côtières d’Azeffoun et de Tigzirt. Elle se poursuivra durant toute la saison estivale 2016-2017 dont le coup d’envoi est prévu pour le 1er juin prochain. Il y a lieu de rappeler que cette opération a touché également tous les villages et quartiers de la wilaya.

 

Nadia Rahab

la depeche de kabylie

le 21 Mai 2017