Get Adobe Flash player

Le Directeur

Journaux

Météo T.O

MECHTRAS Clôture hier de la 5e Fête de la plaquemine Un fruit à promouvoir

La 5e édition de la Fête de la plaquemine de la commune de Mechtras, au sud de Tizi-Ouzou, a été clôturée hier. Lancée, avant-hier, la manifestation a durée deux jours. Le fruit en question est très cultivé dans cette localité dont le sous sol est l’un des plus riches en ressources hydriques.

«Cette Fête organisée par l’APC, l’association «Tala Ouguelid» et les comités de villages depuis 2012, se veut un espace d’échange, ayant pour objectif de sortir notre région de l’anonymat. Elle a aussi pour ambition de promouvoir la culture de la plaquemine, afin de créer des richesses et de l’emploi.

Nous appelons les pouvoirs publics à mettre les mécanismes efficients pour élargir la culture de la plaquemine,» plaident les organisateurs.

Signalons que la manifestation a débuté par un carnaval qui s’est ébranlé de la Maison des jeunes, sillonné les artères de la ville, pour arriver au CFPA. Les organisateurs ont prévu plusieurs activités.

Il s’agit d’une opération de plantation de plaqueminiers, d’un concours de poésie et d’un autre concours beauté pour désigner Miss plaquemine.

Il y a eu également du théâtre et un hommage aux agents de la propreté de la commune de Mechtras. Pour la clôture, hier, un grand gala artistique en hommage aux chanteurs Amour Abdenour et Taleb Tahar était prévu avec la participation d’une pléiade de chanteurs, tels El Hasnaoui Amechtouh, Ali Abizar... La cérémonie d’ouverture de cet événement économique et culturel a lieu en présence des représentants des directions de la culture, de l’artisanat et de la jeunesse et des sports.

La cérémonie a été par ailleurs boudée par l’APW, la daïra et de nombreux élus à l’APC de Mechtras. Quant au maire, il n’a pas non plus assisté, pris par les funérailles de son père qu’il venait de perdre.

 Lors de leur prise de parole, le président de l’association «Tala Ouguelid», le directeur du CFPA qui a abrité la manifestation et la représentante de la direction de la culture ont dit «soutenir et encourager» ce genre de manifestations agricoles, «afin de valoriser les produits du terroir et de les promouvoir».

  1. Taib 22.10.2017 El Watan