Get Adobe Flash player

Le Directeur

Journaux

Météo T.O

"Les investisseurs traînards seront expropriés" 
MERMOURI À PARTIR DE BISKRA
  Publié dans L'Expression le 16 - 12 - 2017



Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat
«Ceux qui ont mis la main sur le foncier pendant des années sans concrétiser leurs projets, seront expropriés.»
Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Hacène Mermouri, ne veut pas badiner avec les investisseurs traînards. En visite dans la wilaya de Biskraavant-hier, le ministre a affirmé «que les projets en retards seront traités et les mesures pour faciliter leur relance seront prises lorsque les raisons du retard seront objectives, tandis que ceux qui ont mis la main sur le foncier pendant des années sans concrétiser leurs projets, seront expropriés». Le ministre a souligné «que 1844 projets ont été agréés par son département dont 936 sont à l'arrêt». Le ministre a semblé agacé, car il y a beaucoup d'investisseurs qui sont à la recherche du foncier pour monter leurs projets. L'octroi de ce foncier, «en otage», aux vrais investisseurs serait une justice, a laissé entendre le ministre. Il faut dire qu'en agissant ainsi, le ministre n'est en train que d'appliquer une décision gouvernementale qui a été prise il y a de cela deux ans. Souvenons-nous, l'ex-Premier ministre Abdelmalek Sellal a, en effectuant des visites sur le terrain, demandé sur place aux directeurs exécutifs au niveau des wilayas de retirer le foncier octroyé aux investisseurs traînards et l'octroyer à ceux qui le méritent. La décision gouvernementale n'a pas précisé un secteur donné, mais elle a concerné tous les secteurs: l'agriculture, l'industrie, le tourisme...etc. A ce propos, il est à noter que le gouvernement a octroyé ce foncier à tire gracieux et dans le pire des cas contre un dinar symbolique. L'objectif ultime de cette démarche, rappelons-le, est d'encourager l'investissement et l'accompagnement des porteurs de projets, particulièrement des jeunes bénéficiaires des dispositifs d'aide à la création d'entreprises. L'octroi du foncier, faut-il, le rappeler fait partie aussi d'une panoplie de mesures prises par le gouvernement dans ce sens, à l'image des exonérations fiscales, l'aide à l'emploi des travailleurs, l'accès aux usines pour s'approvisionner en priorité des matériaux de construction...etc. Par ailleurs, le ministre Hacène Mermouri qui veut relancer l'activité touristique et révolutionner son secteur, a fait part en inspectant des projets relevant de son secteur dans la wilaya de Biskra, que tous les établissements hôteliers publics où sont actuellement menés des travaux de réaménagement seront réceptionnés avant fin 2019. «Sur 66 opérations de réhabilitation d'hôtels publics programmées, 12 ont été déjà réceptionnées, d'autres sont en cours et certaines d'autres n'ont encore pas été lancées», a indiqué le ministre en marge de sa visite d'une exposition d'artisanat traditionnel dans la capitale des Ziban. Le retard dans l'achèvement de certains infrastructures est dû selon le ministre «à des difficultés financières et techniques rencontrées par certaines des opérations en cours qui trouveront des solutions dans les prochains délais». Evoquant en outre les dispositifs d'aide aux artisans, l'hôte de la ville de Biskra a affirmé que l'Etat soutient les artisans selon diverses formules, notamment en ce qui concerne les locaux d'exercice de leurs activités et de commercialisation de leurs produits, ainsi que la participation aux salons et expositions organisés localement et à l'échelle internationale. L'Etat oeuvre, fera-t-il savoir, à offrir des opportunités de formation et de recyclage aux artisans, afin de développer de nouveaux designs leur permettant de mieux exporter leurs produits. Mermouri a insisté aussi sur les possibilités de développement des métiers artisanaux. Auparavant, le ministre a inauguré le complexe touristique de Sidi Yahia et a inspecté le chantier d'une résidence touristique à El Kalaâ et le complexe thermale Hammam Salihine. Sur un autre plan, et en évaluant l'activité touristique dans la capitale des Ziban, le ministre s'est dit satisfait. «On a enregistré quelque 46 000 visiteurs nationaux et 7 000 étrangers qui ont séjourné depuis le début de l'année à Biskra», en promettant que la capacité d'accueil de la wilaya estimée actuellement à 1 800 lits passera à 3 700 lits au terme de la réalisation des nouveaux projets. A relever que la wilaya de Biskra dispose d'atouts touristiques très importants. La wilaya selon les professionnels du tourisme peut devenir aisément un pôle d'excellence pour captiver l'attention des touristes. Cela non-seulement à l'échelle nationale, mais aussi à l'échelle régionale et mondiale, affirme-t-on.