Get Adobe Flash player

Le Directeur

Journaux

Météo T.O

Tourisme dans la wilaya de Tizi-Ouzou: 20 hôtels seront réceptionnés en 2019 

L'ensemble des hôtels relevant du secteur public de la wilaya de Tizi-Ouzou sera réceptionné au cours de l'année 2019. 

Pour cela, une commission ministérielle sera dépêchée le 16 du mois en cours au niveau de la wilaya pour examiner l'état d'avancement de ces hôtels appartenant à l'Entreprise de gestion touristique Centre (EGT) et ceux de l'Entreprise touristique de Kabylie (ETK), a annoncé le directeur du Tourisme et de l'Artisanat de la wilaya de Tizi-Ouzou, Rachid Gheddouchi. Ainsi, il a affirmé que sur les 41 projets hôteliers qui sont en cours de réalisation avec une capacité de plus de 5 450 lits et qui permettront de créer 2 700 emplois, 20 d'entre-eux seront réceptionnés en 2019. Il s'agit de 14 hôtels relevant du secteur privé et 06 du public. Le même responsable a avoué que le chantier de réhabilitation de l'hôtel Amraoua fait face à plusieurs carences, notamment avec la défaillance de l'entreprise italienne qui a été par la suite résiliée et remplacée par une autre entreprise nationale. Ceci tout en espérant qu'il y aura une nouvelle dynamique au cours de cette semaine où il y aura probablement la signature d'un avenant pour le lancement officiel des travaux de rénovation de cette infrastructure hôtelière. «Le chantier souffre actuellement, mais nous espérons qu'il y aura une nouvelle dynamique puisque l'entreprise installée mettra le paquet pour livrer ce projet dans les délais». Il a précisé que le chantier de l'hôtel Tamgout dans la commune de Yakourène est en phase d'arrêt parce que les matériaux de construction sont importés et la reprise des travaux est prévue pour le 02 janvier prochain.
«Je dirai que le taux d'avancement entre 35 à 40% et la livraison de cet hôtel est prévue pour le deuxième semestre de 2019», a précisé le Directeur du tourisme. S'agissant de l'hôtel d' El-Arz de Tala Guilef, Gheddouchi a précisé que la phase de démolition est achevée, ils sont en phase de construction. Les travaux sont accentués sur l'extension de cet établissement. Quant aux hôtels relevant de l'Entreprise touristique de Kabylie (ETK) en l'occurrence celui de Belloua, Lala Khedidja et le Bracelet d'argent de Beni-Yenni, le premier responsable local du tourisme a rassuré que les travaux avancent à bon train. Pour étayer ses propos, il a précisé que l'hôtel Lala Khedidja sera livré le 31 janvier prochain. Une décision qui a été prise à l'issue d'une réunion qui s'est tenue en mois de novembre dernier regroupant les représentants de sa direction avec l'entreprise réalisatrice, au cours de laquelle il a été fixé l'échéancier de la livraison de cet établissement hôtelier. «Nous avons 54 travailleurs qui travaillent tout au long de la semaine y compris les week-ends pour honorer leurs engagements de livraison de projet à temps». Idem pour l'hôtel Belloua qui a connu une cadence des travaux très appréciable, notamment avec le renforcement du chantier en termes d'effectif. D'ailleurs, la date de réception de ce projet est prévue le 28 février et le bracelet d'argent est prévu pour le mois de mars prochain.
L'affectation des lots de huit ZET
Abordant le sujet de l'affectation des zones d'extension touristique (ZET) au profit des investisseurs désirant de mettre le paquet pour booster le tourisme qui est une alternative efficiente pour la diversification de l'économie nationale hors des hydrocarbures, le directeur du Tourisme et de l'Artisanat a émis le vœu de voir les affectations des lots des huit ZET attribuées au cours de l'année 2019. D'après lui, les capacités d'accueil de ces ZET est de plus de 22 600 lits et la création de18 200 emplois directes et indirectes. Pour rappel que la wilaya dispose de huit ZET. Il s'agit de celle de Sidi Khelifa, Azeffoun, Zegzou et Abechar, Djemaâ Rebat, Tassalest, Feraoun et Tizi Oudjaâboub. Il est revenu en détail sur l'état des lieux de chaque ZET. «Pour la ZET d'Azeffoun, les études sont achevées. Elle a été affectée pour un investisseur pour la réalisation de ce projet qui devra créer 722 lits et 397 emplois directs. Quant à celle de Sidi Khelifa, l'étude des dossiers des investisseurs est effectuée par l'Agence nationale de développement touristiques (ANDT) et qui sont actuellement au niveau du ministère de la Tutelle». L'affectation des 35 lots de cette ZET sont en phase d'arrêté d'approbation au niveau de la wilaya pour attribuer les arrêtés de concessions aux investisseurs. Ce projet permettra de créer 5 716 lits et plus de 11 400 emplois de travail directes et indirectes. «Pour ce qui est des ZET de Zegzou (Tamda Ouguemoun) et Abechar, il faut souligner que l'arrêté d'approbation est délivré par les services de la wilaya», fera-t-il savoir. La ZET de Zegzou permettra de créer 1 390 emplois et 616 lits et Abechar contribuera pour le renforcement des capacités d'accueil dans le secteur du tourisme avec 2 500 lits et 1 350 emplois. «Gheddouchi a précisé que l'étude des quatre ZET restantes, celle de Djemaâ Rebat, Tassalest, Feraoun et Tizi Oudjaâboub est finalisée. Ces ZET permettront de créer plus de 2200 lits et 4 400 emplois». Aujourd'hui, l'enquête publique au niveau des communes où sont implantées ces zones est terminée. Il reste l'affectation des lots. Des facilitations accordées au profit des investisseurs à l'issue de la rencontre des walis avec le gouvernement qui a eu lieu la semaine dernière. Toutes les décisions seront appliquées au niveau local, avec les instructions du wali. Quant à la promotion du tourisme de montagne, Gheddouchi a affirmé que le gouvernement a met le paquet pour atteindre cet objectif au niveau local. Il a cité la ZET de Tizi Oudjaâboub, pour laquelle un montant budgétaire de 06 millions de DA a été alloué pour le lancement d'études de ce projet qui aura lieu incessamment. «L'affectation de cette ZET entre dans le cadre de la promotion du tourisme de montagne». 

Z C Hamri

Le Temps d'Algérie 

le 14 - 12 - 2018