Get Adobe Flash player

Le Directeur

Journaux

Agenda

Aucun évènement dans le calendrier
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Météo T.O

Sept infrastructures hôtelières et touristiques, fruit d’investissements privés, devront entrer en service au courant  de cette saison estivale dans la wilaya de Tizi Ouzou, a-t-on annoncé à la direction de wilaya du tourisme.

Ces sept infrastructures hôtelières, qui font partie d’un programme de 33 projets touristiques en cours de réalisation à travers plusieurs localités de la wilaya, sont implantées dans les villes d’Azazga (140 lits), Tizi-Rached (100 lits), Zekri (108 lits), Irdjen (118 lits), Tamda (240 lits) et Tizi-Ouzou avec deux hôtels de capacités  d’accueil respectives de 120 et 130 lits.

Le complexe de Tamda, dans la commune de Ouagnoun, qui comporte, en plus d’un  hôtel de 240 lits, un parc d’attraction et autres structures, sera réceptionné par étapes, a indiqué la même source.

Ces structures hôtelières, qui devront être opérationnelles au courant de la saison estivale prochaine, généreront quelque 730 postes d’emploi, selon le responsable local du secteur du tourisme, Rachid Ghedouchi.

En plus de ces structures à réceptionner durant la saison estivale prochaine, celles qui sont en cours de réalisation à travers la wilaya, dont les taux d’avancement des travaux varient entre 45 et 95%, les hôtels publics, dont certains sont gérés par l’entreprise touristique de Kabylie (ETK) et d’autres par l’entreprise de gestion touristique centre (EGT), sont en train de subir des travaux de réhabilitation et de modernisation en vue d’améliorer leurs prestations de services.

Les travaux de réhabilitation et de modernisation de ces hôtels publics menés par des entreprises turques et italiennes connaissent une cadence appréciable, selon toujours le premier responsable local du secteur du tourisme, et tout porte à croire que ces travaux changeront totalement et l’image et les prestations de ces structures touristiques. Les travaux de réhabilitation et de modernisation des trois hôtels gérés par l’ETK, à savoir «Lalla Khedija», «le Belloua», au centre- ville de Tizi-Ouzou, et le «bracelet d’argent», à Ath Yenni, ont atteint des taux d’avancement respectifs de 65, 60 et 20%.

La réception des deux hôtels de la ville des genêts est prévue pour le mois de juillet prochain. Pas moins de 98 milliards de centimes sont mobilisés pour la réalisation de ces travaux de réhabilitation et de modernisation de ces trois hôtels de l’ETK. Les travaux de même nature que subissent aussi les deux hôtels gérés par l’EGT Centre, à savoir «Amraoua», au centre de la ville de Tizi-Ouzou, et le «Tamgout», dans la commune de Yakouren, se poursuivent aussi et leur réception ne saurait tarder eu égard à leur cadence jugée appréciable. L’hôtel «El Arz», implanté à l’intérieur du parc naturel Talla Guillef, dans la région de Boghni, sud du chef-lieu de wilaya de Tizi-Ouzou, connait lui aussi des travaux de réhabilitation et de modernisation susceptibles de faire de lui une destinations touristiques privilégiées des touristes aussi bien nationaux qu’étrangers, particulièrement les amoureux de la nature.

D’une capacité d’accueil de 550 lits, cette infrastructure touristique, sise au cœur de cette dense et sublime forêt de Talla Guillef, devrait être réceptionnée, selon les prévisions de la direction locale du tourisme, au début du mois de janvier de l’année 2019. Sa mise en service permettra la création de quelque 200 postes d’emploi aux enfants de la région. Pas moins de 117 demandes d’investissement privé dans le secteur de tourisme ont obtenu l’accord de principe des autorités de la wilaya de Tizi-Ouzou, faut-il rappeler. La majorité de ces projets sont en phase de l’obtention de permis de construire pour leur lancement en réalisation.

Par ailleurs, pour booster l’activité touristique dans la wilaya de Tizi-Ouzou, la direction du tourisme est destinatrice de plusieurs demandes émanant de différentes Assemblées populaires communales (APC) voulant lancer des projets de création des forêts récréatives visant le développement du tourisme écologique.


Plusieurs autres projets d’investissement touristique léger sont également prévus autour du barrage hydraulique de Taksebt.

El moudjahid 

Le 09 Avril 2018