Get Adobe Flash player

Le Directeur

Journaux

Agenda

Aucun évènement dans le calendrier
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Météo T.O

  • Tourisme en Algérie Benmessaoud déterminé à réhabiliter son secteur


Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a réaffirmé, lundi, à Tizi-Ouzou, la détermination de son département à réhabiliter le tourisme en Algérie. S'exprimant au Forum de la chaîne I de la Radio nationale diffusée à partir de la ville d'Azeffoune à une soixantaine de kilomètres au nord-est de la ville des Genêts, où il a effectué une visite de travail, M. Benmessaoud a rappelé que la stratégie mise en place par son département conformément au programme du président de la République Abdelaziz Bouteflika, portant renforcement de la capacité d'accueil, amélioration du service offert et promotion de la destination Algérie, répond justement à cette perspective. Au plan infrastructurel, il a rappelé qu'il est programmé la réception entre 80 et 100 hôtels par année, soulignant que pour 2018, il est prévu la mise en service d'un total de 60 établissements hôteliers au niveau national. Dans la wilaya de Tizi-Ouzou, le ministre a annoncé que le retard accusé dans le programme de modernisation des hôtels publics a été dépassé et des instructions ont été données, durant sa visite, pour relancer les chantiers qui étaient à l'arrêt. ''Des délais ont été fixés pour réceptionner trois hôtels en novembre prochain.

 En 2019, les six établissements concernés par cette opération seront remis en service'' a-t-il ajouté en soulignant que des autorisations ont été accordées pour quelque 90 projets d'investissements privés dans le secteur du tourisme dans cette même wilaya.

A propos de la préparation de la saison estivale, il a rappelé que la commission interministérielle mise sur pied a engagé toutes les mesures nécessaires pour réussir ce rendez-vous, pour réunir toutes les commodités aux vacanciers en plus de l'animation culturelle et la multiplication des festivals culturels.
Au volet formation, plus de 3800 employés et cadres sont pris en charge dans les établissements hôteliers en plus de 8 instituts de formation professionnelle et 600 écoles privées qui assurent des formations en hôtellerie, a-t-il rappelé.

En plus de ce volet infrastructurel et de la formation, le ministre a observé que la stratégie de promotion de la destination Algérie est basée sur l'exploitation des nouvelles technologies de l'information et de la communication. En outre, l'Office national du tourisme sera doté de tous les moyens pour assurer cette mission par entre autres la réalisation de spots publicitaires.
Ce plan d'action pour la saison estivale 2018 vise également à relancer le tourisme en tant que secteur productif et dont le développement permettra de booster et de valoriser plusieurs autres secteurs que le tourisme met en synergie.

Dans le cadre de la promotion du tourisme local, le premier responsable du secteur a rappelé la signature d'une convention-cadre entre l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et le groupe HTT, pour permettre aux travailleurs de passer des vacances et bénéficier de tarifs exceptionnels grâce à des réductions allant de 30 a 40% et ainsi réussir la relance du tourisme local. Ce dernier a également rappelé la gratuite des plages à l'exception de celles mitoyennes à des établissements hôteliers. Un accord a été aussi conclu avec le ministère des Affaires étrangères pour que les représentations diplomatiques algériennes contribuent à la promotion de l'image de l'Algérie. A cela s'ajoute la signature de conventions avec Air-Algérie et Tassili Airlines pour une réduction des tarifs et participer à la promotion de la destination Algérie. Les agences de voyage sont aussi appelées à jouer ce rôle en créant un groupe de pression qui incitera le touriste algérien à s'intéresser à la destination nationale. 

Le ministre qui a donné le coup d'envoi de la saison estivale à partir de la plage le Caroubier (Azeffoune) a visité plusieurs projets relevant de son secteur. Lors de la visite de la zone d'expansion touristique de cette même localité côtière, M. Benmessaoud n'a pas caché son mécontentement quand à l'étude d'aménagement de cette zone qui a fixé les constructions à trois niveaux (R+3). Cette étude sera révisée pour permettre aux investisseurs de construire en plusieurs niveaux et pourquoi pas des tours, a-t-il décidé sur place. 

Lamia O

 Le Maghreb 

le 27 - 06 - 2018