Get Adobe Flash player

Le Directeur

Journaux

Agenda

Aucun évènement dans le calendrier
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Météo T.O

  • Coup d'envoi de la fête de la forge de Tizi Ouzou
    Cette 4E édition a pour objectif l'initiation des jeunes à ce métier


Le village Ihitoussène – qui tire son nom d'ahitos, qui veut dire forgeron – (daïra de Bouzeguène, Tizi Ouzou) abrite depuis hier et jusqu'à demain la 4e édition de la fête de la forge. Initiée par l'association culturelle Sebaâ Zzbari (les sept enclumes) et le comité du village, cette 4e édition est organisée, entre autres, en partenariat avec l'APW et la direction du tourisme et de l'artisanat. Placée sous le slogan "La forge traditionnelle, un patrimoine millénaire au service de l'économie rurale", elle a pour objectif, selon les organisateurs, "la préservation et la vulgarisation du métier de la forge traditionnelle pour les générations futures, ainsi que l'initiation des jeunes au métier de la forge".

Le coup de starter de la manifestation a été donné par les autorités locales et le P/APW qui a réitéré l'engagement et la disponibilité de l'assemblée qu'il dirige à contribuer à la préservation du métier de forgeron. La fête a débuté par la visite du musée de la forge, puis par une démonstration vivante de la réalisation d'un outil par un forgeron, ainsi que par la visite du village Ihitoussène dont les villageois tentent de préserver jalousement un métier séculaire. Un legs qu'ils préservent depuis des siècles et dont le secret est transmis d'une génération à une autre. Toutefois, si ce métier est en déclin depuis quelques années déjà dans plusieurs régions de la Kabylie, à Ihitoussène, les villageois essayent de raviver la flamme sous l'enclume et, avec, tout un patrimoine qui résiste difficilement aux avancées industrielles.

"Le métier est transmis dans la difficulté face à une nouvelle génération qui n'est plus prête à reprendre le flambeau face à l'industrialisation des moyens agricoles", souligne un villageois. Selon un membre de l'association, et depuis 2015, date à laquelle a été organisée la première édition de la fête de la forge au village, les adhérents de l'association ne cessent de tirer la sonnette d'alarme à l'endroit des autorités afin de "contribuer à l'effort qui vise la préservation de ce patrimoine ancestral, notamment la baisse des taxes et la baisse des prix des matières premières, comme le charbon".

  1. K. TighiltLibertéle 07 - 08 - 2018