Get Adobe Flash player

Le Directeur

Journaux

Agenda

Aucun évènement dans le calendrier
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Météo T.O

   Ahrik (Bouzeguène) : Fête du miel et de l’abeille

Une trentaine d’exposants venus de nombreuses régions du pays ont présenté les produits de leurs ruchers à l’occasion de cette fête annuelle.

La sixième édition du festival de l’abeille et du miel, qui s’est tenue le week-end dernier au village Ahrik, dans la commune de Bouzeguène, à une soixantaine de kilomètres à l’est de Tizi Ouzou, a connu un grand succès. Organisée par l’association Slimane Ath Ouabbas et le comité de village, cette fête annuelle, vouée entièrement à ce produit du terroir, a réuni une trentaine d’exposants venus de plusieurs régions du pays pour présenter et vendre les produits du rucher. Le visiteur découvrira toute la panoplie des produits du rucher, entre autres, les différents miels collectés par les apiculteurs, la gelée royale, la cire, ainsi que des équipements d’élevage et de récolte. La cérémonie d’ouverture a été donnée en présence de nombreux invités, des représentants de l’APC, de l’APW, de la direction du tourisme et de l’artisanat.

C’est désormais une tradition dans ce village qui, depuis six ans, devient l’épicentre d’un public amoureux de découvrir les mystères de la vie des abeilles et du miel. Depuis le lancement de la première édition, en 2013, les organisateurs ne cessent d’apporter de nouvelles touches à leur fête pour lui donner un cachet régional. Le projet de lancement d’une coopérative apicole, décidé lors de la cinquième édition, en 2017, avait pour objectif le regroupement de tous les apiculteurs de Bouzeguène et de toute la région pour promouvoir la filière apicole. Le village Ahrik, qui compte devenir un véritable pôle de développement du miel, compte aller plus en avant dans ce créneau et lui insuffler une nouvelle dynamique à travers le slogan «Une maison, une ruche». Cette démarche vise à doter chaque foyer du village d’une  ou plusieurs ruches d’abeilles et à impliquer l’ensemble des habitants dans l’activité apicole pour améliorer la production. Au programme donc de cette édition, après la cérémonie d’ouverture, plusieurs activités, dont des expositions d’apiculture, une pépinière, des objets traditionnels, de la poterie, des gâteaux, du fromage, des dessins, de la peinture, un salon du livre, du théâtre, des conférences, des projections de documentaires, etc.

Enfin, les organisateurs envisagent d’installer des ruches- écoles, un moyen et un support pédagogiques pour les enfants afin de se familiariser avec l’abeille. Le but est de sensibiliser l’homme à son environnement.

Selon un membre de l’association, ce festival est un moyen essentiel de sensibiliser le grand public à l’importance et à la valeur fondamentale de ces insectes pour la planète, de comprendre leur évolution et leur relation avec les végétaux, ainsi que leur impact sur notre alimentation.

KAMEL KACI

23 AOÛT 2018  el watan