Get Adobe Flash player

Le Directeur

Journaux

Agenda

Aucun évènement dans le calendrier
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Météo T.O

  • Signature de conventions à Tizi Ouzou


Participation de l'artisan algérien aux foires internationales 

Le coup d'envoi de la dixième édition du Salon national de l'artisanat a été donné, hier, au niveau du jardin du Colonel Mohand Oulhadj, au centre-ville de Tizi Ouzou, et ce, en présence du directeur général de l'artisanat au niveau du ministère du Tourisme et de l'artisanat, Amcha Benali, du wali, Abdelhakim Chater et d'une forte délégation de l'exécutif local.

Après avoir inspecté les stands des 92 artisans participants à ce salon, le DG de l'artisanat a réitéré l'engagement du ministère du Tourisme et de l'Artisanat, à prendre en main le problème de la pénurie de la matière première des produits artisanaux, en l'occurrence l'argent, la poterie et le corail, sur le marché national. Pour cela, il a annoncé la mise en place d'une stratégie visant la facilitation de l'approvisionnement de ces matières au profit des artisans, tout en affirmant à la presse locale qu'un protocole d'accord a été signé entre l'Agenor, le ministère du Tourisme et celui de l'Industrie et des Mines, pour l'exploitation des gisements d'extraction de ces matières. «Nous sommes conscients de cette pénurie de ces matières premières à laquelle font face nos artisans. En revanche, nous appelons les artisans à s'approvisionner sur le marché légal et à éviter le marché parallèle qui est l'une des causes de la flambée des prix de ces matières». S'agissant des problèmes de commercialisation qui freinent l'activité artisanale, et qui constituent le point noir pour les artisans qui n'arrivent pas à écouler leurs produits, et les poussent à abandonner leurs activités, Amcha Benali a indiqué que, suite aux instructions du ministre, Abdelkader Benmassaoud, il a été prévu la signature des conventions-accords avec plusieurs pays étrangers, qui visent à faire participer l'artisan algérien dans les différentes foires internationales. Il a cité la foire du Koweït et de la Mauritanie, où les artisans algériens sont attendus pour faire connaître leurs produits sur le marché international, et leur permettre de développer leurs savoir-faire dans le domaine de l'artisanat. «Après la participation des artisans algériens à la Foire internationale de Marseille et de Dubaï, nous visons des manifestations commerciales dans d'autres pays», dira le même représentant du ministère du Tourisme et de l'Artisanat. Par ailleurs, il a affirmé qu'un programme très varié a été prévu pour la promotion du tourisme du grand sud algérien, afin de permettre aux artisans du nord d'échanger avec leurs collègues du grand sud. De son côté, le président de l'Assemblée populaire de wilaya, Youcef Aouchiche, a plaidé de mettre le secteur de l'artisanat au cœur du développement local. «La wilaya compte 13.000 artisans, et nous devrons mettre à leur disposition tous les moyens nécessaires pour pérenniser leurs activités». En marge de la cérémonie d'ouverture officielle de ce salon, le directeur de la Chambre de l'artisanat et des métiers (CAM), Abdelkrim Berki, a donné un aperçu sur cette manifestation, qui a vu la participation de 92 artisans, dont 52 sont issus de Tizi Ouzou et 40 autres des autres régions. A citer: Tamanrasset,Alger, Boumerdès, BiskraMédéaSkikdaConstantine, Ouargla… Ainsi, il est à préciser que la gent féminine était présente, puisque 42 femmes ont pris part à ce salon. «Tous les produits artisanaux d'Algérie sont présents tout au long de ce salon. Chaque artisan présente l'activité artisanale de sa région. Il faut savoir que le choix de la tenue de ce salon dans la wilaya de Tizi-Ouzou n'est pas fortuit, car cette région est le fief de l'artisanat par excellence», a indiqué le directeur de la CAM. D'après lui, l'objectif de ce salon est de promouvoir les activités artisanales et la sauvegarde du patrimoine culturel, permettre l'échange culturel entre les artisans, mais aussi de faire découvrir aux visiteurs les potentialités culturelles que recèlent les différentes régions du pays. Pour rappel, ce salon s'étalera jusqu'au 13 du mois en cours.

Z C Hamri

 Le Temps d'Algérie

le 08 - 10 - 2018