Get Adobe Flash player

017

Pas moins de 6 investisseurs ont souhaité lancer des projets dans cet endroit paradisiaque et booster ainsi l’investissement dans cette commune rurale.

Si le site de Tizi Oujaâvouv, situé à plus de  1000 m d’altitude sur les hauteurs du chef-lieu communal de Bounouh (daïra de Boghni, à 45 km au sud de Tizi Ouzou), a été retenu comme zone d’expansion touristique (ZET) depuis plus de deux ans, les autres mesures nécessaires pour concrétiser ce projet n’ont pas suivi.
En effet, l’on attend toujours sa viabilisation, d’autant plus que six investisseurs ont souhaité lancer des projets dans cet endroit paradisiaque et booster ainsi l’investissement dans cette commune rurale, où il n’existe aucune entreprise aussi minime soit-elle pour résorber le taux effarant de chômage dans la région, mais aussi pour renflouer un tant soit peu les ressources fiscales de cette municipalité qui sont pratiquement insignifiantes. “C’est vrai que sur le papier, le site est une zone d’expansion touristique, mais à vrai dire, il n’en est rien sur le terrain, et il est certainement temps de la viabiliser le plus vite possible”, nous dira le P/APC de Bounouh, sans pour autant baisser les bras, surtout que les démarches entamées auprès de l’APW de Tizi Ouzou paraissent concluantes. “Le P/APW nous a accordé une subvention de 6 millions de dinars pour lancer l’étude. Celle-ci se fera en deux étapes et, une fois l’étude terminée, les travaux de viabilisation seront lancés. Quant aux investisseurs, il y a de nombreuses sollicitations et nous comptons beaucoup sur l’apport du wali et du directeur du tourisme pour lancer ce projet de grande importance pour notre commune”, ajoutera notre interlocuteur. Ce dernier trouve que cette ZET est la seule solution pour sortir définitivement cette région montagneuse de son isolement, d’autant plus que cette zone est située sur un chemin important reliant la wilaya de Tizi Ouzou à celle de Bouira. “Il faut bien admettre que cette ZET donnera un essor économique important pour notre commune sur tous les plans. Même les produits artisanaux faits dans la région trouveront une clientèle, et nous espérons que ce projet ira dans le bon sens et ne tardera pas à voir le jour parce qu’il relève de l’urgence”, conclut le P/APC de Bounouh.
Il est à rappeler que cette ZET a été notifiée dans le Journal officiel n°20 du 8 décembre 2016, et ce plateau de 118 ha pourra accueillir aussi bien des centres de loisirs qu’un centre sportif pour les nombreux clubs d’Algérie qui aimeraient préparer leurs compétitions en altitude. Il est à noter aussi que dans la même daïra, l'opération de restauration de l'hôtel El-Arz de Tala Guilef, incendié en 1994 par un groupe terroriste, est actuellement en cours de réalisation et contribuera à redonner au tourisme local son lustre d'antan. C'est une autre opportunité pour le développement de la région de Boghni qui connaît, tout de même, une activité commerciale florissante en attendant que cette zone d'activités soit, elle aussi, prise en charge comme il se doit, quand on sait que les entreprises qui travaillent sur place se plaignent de nombreux manques sur le terrain, tels que le mauvais état des routes, l’absence de gaz, de téléphone, de l’internet et surtout les lenteurs administratives.


                                                                                                                                                                                                     Liberte

Par Ghilès O

le 08-12-2018